top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurCharlotte Lipovitch

Remettre l’envie au cœur de nos vies


@photo Charlotte Lipovitch


Je trouve l’ambiance un peu tristoune en ce moment, la pluie, les énergies un peu lourdes alors j’avais envie d'écrire un texte un peu différent.


Il arrive parfois que l’on oublie pourquoi nous faisons les choses et les sentiments que cela nous procure. On a basculé en mode pilotage automatique.


Régulièrement, les gens viennent me consulter, car ils ne se connaissent pas. La thérapie et le humandesign sont les outils que j’utilise pour aider les gens à se rencontrer.


Se connaître est le chemin de toute une vie, mais chaque rencontre, expériences aussi bonnes ou mauvaises soient elles, nous apprend quelque chose sur nous.


Mais savez-vous quel est l’élément selon moi qui nous apprend le mieux à nous connaître ?


Ce sont nos désirs.


Il semblerait que nos rêveries renforcent notre capacité à aller de l’avant, à surmonter les embûches de la vie, à sortir de nos habitudes.

Peut-être le saviez vous, mais notre cerveau ne fait pas la différence entre le réel et l’imaginaire et cela envoie des informations qui se transforment en émotions et donc en ressentis corporel.

Quel mal y a-t-il donc à rêver !!??

Vous connecter à vos désirs permet à votre cerveau de se familiariser avec cette possibilité et vous permet de ressentir les bienfaits physiques que cette expérience vous procure.

Alors faites vivre vos désirs bon sang, plus ils prennent vie en vous, plus ils sont de chance de se matérialiser.


On brime nos rêves, car on se dit qu’ils sont impossibles à réaliser. On voudrait le résultat sans le chemin….


Et si nous revenions dans un espace où nos désirs nous permettent de réaliser de petites comme de grandes choses, qu’ils nous connectent avec la magie de la vie ?



J’aime énormément le livre mange, prie aime, cela peut sembler assez bateau, mais pas pour moi.

Je trouve ce livre vibrant de liberté, il me permet de reconnecter à mon désir de voyage, de découvertes de nouvelles cultures, de l’expansion en tant que personne. Il rallume en moi mon désir de vivre des aventures, de vivre une vie courageuse où je m'autorise à exprimer ma créativité.

Cela ne veut pas pour autant dire que je vais tout quitter pour découvrir le monde, mais il me montre qu’il existe plusieurs chemins pour faire vivre mes désirs ; des escapades aux alentours de Lyon, des rencontres de nouvelles personnes, des week-end un peu plus loin bref ce désir me met en mouvement.


Il y a malgré tout dans nos sociétés un problème avec l’expression des désirs (notamment celui des femmes, coucou Eve!!) et le fait qu’exposer nos envies puissent nous mettre dans une position de vulnérabilité.


Lorsque je parle de connecter avec ses envies profondes, je ne parle pas d’assouvir des désirs matériels frivoles ou aussitôt reçu, on a envie d’autre chose, non, je parle de quelque chose de plus profond qui connecte avec notre âme.


Mais comment faire pour connaître nos envies ?

Lorsqu’on se sent déconnecté.e de nos envies profondes, c’est qu’elles sont brimées depuis un sacré bout de temps, que l’on a des difficultés à ressentir ce qui se passe à l’intérieur de nous. Alors un travail d’introspection et de nettoyage peut être bénéfique, mais parfois, il suffit d'être un peu plus à l’écoute de nos centres d'intérêts.

Voici quelques pistes :


  • Nos lectures

  • Les émissions que l’on regarde

  • Les podcasts que l’on écoute

  • Les personnes que l’on peut jalouser, envier (oui, oui c’est un très bon indicateur.)

  • Les personnes que l’on admire sincèrement

  • Que racontent vos rêves, où part votre esprit lorsqu’il divague ?

  • Que disent ses envies qui débarquent et que l’on étouffe aussi vite qu'elles sont arrivées ?

Lorsque vous vous sentez vraiment bloqué dans une situation, posez-vous cette question.

Qu’est-ce que la version de moi libre choisirait ?


@photo Charlotte Lipovitch


En s’autorisant à enlever ses peurs, à laisser exister cette part de désirs qui existent en nous, on s’autorise à vivre une vie bien plus joyeuse, lumineuse, alignée.


Alors, oui, il y a des moments où l’on se sent vide, ou l’on a plus envie de rien et c’est extrêmement désagréable, mais ce sont des passages qui nous permettent de nous alléger de tout ce qui nous alourdit, ne nous convient plus pour connecter avec quelque chose de nouveau et beaucoup plus alignées.


Alors racontez-moi, quels sont ses désirs que vous ne vous autorisez pas encore à vivre ?

Je vous souhaite une vie remplie de désirs.


A très vite.

39 vues0 commentaire

Comments


bottom of page