Rechercher
  • Charlotte Lipovitch

Vider son sac

Il faut imaginer que son corps est comme une éponge qui absorbe et retient toutes les pensées, les énergies qu'elles soient bonnes ou mauvaises. Le problème est que lorsque beaucoup de pensées négatives nous surchargent la poubelle commence à se remplir et fini par déborder.

Les manifestations physiques, mentales et émotionnelles ne tardent pas à arriver, boule au ventre, gorge serrée, douleurs thoraciques, agressivité etc etc.

Plusieurs solutions s'offrent à nous: se faire accompagner par un thérapeute de confiance, pratiquer le yoga, la méditation, le chant, dessiner bref il y a beaucoup de solutions mais en voilà une que j'affectionne particulièrement et que je recommande régulièrement lors de mes accompagnements.



Tenir un journal, oui un peu comme lorsque l'on avait 15 ans et que l'on parlait de notre désert affectif de l'époque ;-p Là l'exercice est le même se décharger de tout ce qui nous encombre, nous pèse et ne nous apporte strictement rien.

Je l'avais lu dans un livre de développement personnel c'est un processus que les écrivains notamment mettaient en place pour palier à la page blanche et libérer sa créativité :

écrire 3 pages tous les jours pour dire ce vous voulez même si cela vous semble complètement nul ou inintéressant. Ce vide vous permet de nettoyer et de faire de l'espace dans votre tête et votre corps.

Voici quelques conseils :

  • s'acheter un joli carnet que l'on aura plaisir à retrouver tous les jours.

  • Commencer à écrire tôt le matin avant d'attaquer votre journée de travail ou d'avoir fait 5x le tour d'Instagram.

  • Se lâcher complètement sur le contenu du carnet, le but n'étant pas d'écrire le prochain Goncourt mais juste de se décharger, ne surtout pas se censurer (ex je dois sortir les poubelles, j'ai 3 machines à lancer, Amélie n'a pas répondu à mon dernier texto je crois qu'elle m'en veut de quelque chose.....Vous avez compris le point!).

  • Tenir un journal de la colère par ex lorsque celle ci est hyper présente dans votre quotidien, ne pas hésiter à cracher tout votre venin et votre mal être, au moins il ne sera plus aussi présent dans votre corps.

Enfin le soir si le coeur vous en dit pourquoi ne pas écrire quelques lignes sur la gratitude que vous ressentez, les choses positives que vous avez apprécié dans votre journée, et remercier qui vous voulez pour cette nouvelle journée qui vient de s'écouler. Vous terminerez la journée dans une toute autre énergie.



J'espère que ces quelques lignes vous auront donné envie de reprendre le chemin de l'écriture.


A bientôt

credit photos Charlotte Lipovitch

13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout