Rechercher
  • Charlotte Lipovitch

Perte de sens au travail : quelques pistes pour y retrouver du plaisir.

Dernière mise à jour : 6 avr.



Il y a toujours un moment où arrive une perte de sens, de motivation dans sa carrière professionnelle.

Cela peut être un passage ou un sentiment qui s'installe et qui ne vous quitte plus.

La boule au ventre avant d'aller au travail, des relations conflictuelles avec vos collègues, vous enchaînez les bourdes...bref le cœur n'y est plus.


Il y a deux catégories de personnes, celles qui ont sincèrement compris qu'elles n'étaient plus alignées avec le secteur d'activité dans lequel elles évoluent et qu'il est grand temps de faire quelque chose qui les appellent. et l'autre catégorie c'est le passage à vide, lié à quelque chose de plus structurel et dont la source du désalignement peut en partie venir de soi.


Je m'explique vous faites les choses machinalement, vous avez une liste de tâches, des habitudes, une façon de travailler bien ancrée depuis fort longtemps, vous êtes rentré.e dans une routine. Un peu comme dans une vie de couple vous allez commencé à vous concentrer uniquement sur les défauts de l'autre et ce qu'il ne fait pas comme vous l'aimeriez.

Mais il y a fort à parier que si l'autre (le conjoint.e ou le travail) disparaissait vous réaliseriez qu'il y avait des tas de points positifs.


Posez vous ces questions :

qu'est ce qui vous plaît dans votre travail aujourd'hui ou alors lorsque vous avez commencé?

un projet, des collègues, l'ambiance, les horaires des avantages sociaux.

Allez connecter avec ce qui vous porte


J'ai le souvenir que même si le mode de fonctionnement de mon ancien travail ne me convenait pas, il y a des projets sur lesquels j'ai adoré travailler. Collaborer avec des équipes étrangères, voyager, parler anglais, coordonner un projet global avec un collègue d'un autre service. Les projets événementiels sur lesquels je m'épanouissais. Ces projets étaient des ressources pour moi et j'en garde de très bons souvenirs.


Venez donc vous connecter à ces ressources.


Arrêtez d'idéaliser ceux qui ont tout quitté pour se lancer


Tout n'est pas parfait dans une situation comme dans l'autre.

C'est un chemin personnel et ce qui est juste pour l'un ne l'est pas forcément pour l'autre.

Se connaître est indispensable pour savoir là où l'on peut s'épanouir.


Venez faire cet exercice :

Noter vos valeurs.

Une valeur qui est indispensable pour moi c'est la liberté dans mon travail, il est donc très juste pour moi de travailler à mon compte.


Mais peut être que pour vous ce sera collaborer, coordonner etc vous trouverez sur internet des listes de valeurs, choisissez en 10 et voyez ce qui en ressort.


Puis si une piste ou plusieurs en ressort allez en parler, tester discuter rencontrer des personnes qui travaillent dans des secteurs ou des postes qui vous attirent.

Le fait de "goûter" l'expérience vous permettra de ressentir comment cela vibre chez vous et si cela est vraiment juste de faire un virage à 360 !


TRAVAILLER SUR SOI,


Et oui, le constat que j'ai pu faire c'est que souvent il y a beaucoup de malaise et d'incompréhension dans le monde du travail et cela part beaucoup de nous aussi.

Nos insécurités, notre manque de confiance, nos peurs font que nous n'osons pas pleinement prendre notre place dans l'entreprise (il me coupe la parole, me pique mes idées, je n'ose pas ...)

Travailler sur ses angles morts, aller libérer ses blocages, remettre en place un dialogue aide considérablement à remettre une dynamique positive au sein de son entreprise.

Il est important de faire venir des intervenants extérieurs au sein des sociétés pour remettre de la fluidité mais se faire accompagner individuellement est indispensable.

DIALOGUER

Je suis désolée mais votre boss, et vos collègues n'ont pas encore le super pouvoir de deviner vos désirs.

Notez les points d'insatisfaction de votre travail de manière objective il se peut que cela ne représente que 20% de votre travail.

Alors si une situation ne vous convient pas, exprimez vous et proposez des solutions.

Là, vous êtes dans une démarche constructive et proactive.

Les personnes avec qui vous travaillez ne pourront vous reprocher d'être créatif et de vouloir faire évoluer votre travail et votre entreprise.

Quelle est la pire chose qui puisse arriver ? Un refus ?

Alors n'abandonnez pas et soyez convaincu par vos idées

SOYEZ CRÉATIF



Organiser des after work, des ateliers de sophrologie, des boîtes à idées, des présentations d'intervenants de différents milieux, une manière de s'organiser différente…

Ne vous faites pas tout.e petit.e, vous avez la capacité de changer les choses.

Alors ouvrez la boîte de pandore et autorisez vous à rallumer cette flamme qui brillait lorsque vous avez commencé, un pas de côté peut souvent tout changer.

D’autres pistes des réflexion

Notez ce qui vous procure de l’énergie ou au contraire vous vide lors de votre journée de travail ,

Et combien de temps passez vous sur les activités qui vous plaisent et sur celles qui vous déplaisent?

Quelles sont les pensées que vous vous répétez en boucle lors de vos journées et qui avec un peu de recul ne sont pas du tout constructives?

Que pourriez vous mettre à la place ?


Pour se faire accompagner individuellement ou proposer des ateliers au sein de son entreprise c'est par


A très vite,


Si vous souffrez de harcèlement ou que vous êtes proche du burn out contactez votre médecin ou la médecine du travail pour vous faire aider.

16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout