Rechercher
  • Charlotte Lipovitch

La crise d’angoisse, comment s’en sortir?

Dernière mise à jour : juin 7


Crainte de mourir ou de perdre le contrôle, l’impression de devenir fou.

Beaucoup plus courante que l’on ne le croit la crise d’angoisse est quand elle se manifeste d’une grande violence, elle plonge l’individu dans un état de perte de contrôle totale, avec l’impression de mourir.

Beaucoup de personne appelle le samu pendant faire une crise cardiaque, les symptômes pouvant fortement y ressembler.


  • accélération du rythme cardiaque (palpitations, tachycardie), pâleur, tremblements, transpiration, sensation de d'étouffement, douleurs thoraciques, nausées, vomissements, vertiges, maux de tête, l’impression de mourir, de devenir fou…

La crise lorsqu’elle se présente monte très rapidement et peut mettre plusieurs heures à redescendre.

Une fois les examens établis et la piste médicale écartée un accompagnement thérapeutique est indiqué.

Généralement ce qui se passe après une attaque de panique c’est la crainte qu’une nouvelle resurgisse. En effet le choc a pu être tellement fort que le cerveau qui adore résoudre des problèmes va sans arrêt vous rappeler qu’il est fort probable qu’une crise puisse reporter le bout de son nez. Vous allez donc sans la vouloir générer très régulièrement des moments de grande anxiété avec des symptômes vous rappelant LA fameuse crise d’angoisse.


Alors comment faire? Déjà il est primordial de RESPIRER lors d’une crise, d’une montée d’anxiété ou simplement dans sa journée pour éviter d’arriver dans ces états extrêmes.

La cohérence cardiaque est fortement recommande cela consiste à faire six respirations par minutes durant cinq minutes et trois fois par jour » En détails, cela revient à inspirer 5 secondes puis expirer 5 secondes. Je vous recommande l’Application respirelax qui vous guidera pour caler votre respiration. Ces bienfaits durent entre 3 et 6 heures c’est pour cela qu’il est recommandé de pratiquer cette respiration 3X par jour.

Les bienfaits : baise du cortisol (l’hormone du stress) calme et sérénité.


Faire ce travail d’introspection avec un bon thérapeute peut vous aider à comprendre pourquoi vous en êtes arrivé là? D’ou est l’origine de ce stress, anxiété? Vous mettez vous beaucoup trop de pression dans votre quotidien? Êtes vous aligné avec la manière dont vous menez votre vie?

Toutes ces questions seront abordées lors des séances et sont des éléments indispensables pour comprendre votre mode de fonctionnement.


Changer votre manière de penser. Je m’explique plutôt que de nourrir des pensées négatives ou vous allez sans arrêt repartir vers un montée d’angoisse, posez vous la question : est ce que ces pensées me servent à quelque chose? En général la réponse est non! alors que puis je mettre à la place de cette pensée?

Ex je ne suis pas à l’aise dans ce restaurant, je sens que je vais me sentir mal, et si je commence à me sentir mal je ne vais plus pouvoir respirer etc…

Peut être pourriez vous mettre à la place, je suis heureuse à l »’idée de passer ce moment avec cette personne je ressens de la joie.

Et mettez vous à ressentir dans tous votre corps cette sensation de bien être.


Enfin à travers les divers outils que j’utilise je vous propose d’acquérir une autonomie pour mieux comprendre et gérer vos émotions.


Tout le monde est susceptible à un moment de sa vie de traverser une période plus difficile, être vulnérable n’est pas un signe de faiblesse au contraire, c’est simplement le signe qu’il est nécessaire de se concentrer sur soi.

28 vues0 commentaire